Acquisition : Albert Gregorius, L'enlèvement d’Hélène (ca. 1800)

Publié le 15.12.2017

Cette acquisition s’inscrit dans la lignée des récentes acquisitions de dessins de Jean-Bernard Duvivier et de François-Joseph Navez en vue de renforcer cet aspect dans nos collections.

La collection des MRBAB ne comporte que très peu de d’œuvres néoclassiques à sujet d’histoire antique. Le dessin présenté ici est représentatif pour toute une période assez bien documentée mais mal aimée de l’histoire de l’art belge. Il est très graphique et pur, accentuant les lignes des contours, les musculatures et les drapés. 

Albert Gregorius (Bruges 1774 - Bruges 1853) est un peintre, dessinateur et illustrateur franco-belge peu connu. Ancien élève de l’académie de Bruges, Gregorius se rend à Paris où il est l'élève de son compatriote Joseph-Benoît Suvée en 1801 (juste avant le départ de celui-ci pour Rome où il est nommé directeur de l’Académie de France) et de Jacques-Louis David à partir de 1802. Après un séjour à Paris de 33 ans, il est nommé directeur à l'académie de sa ville natale en 1835. Portraitiste, Gregorius expose essentiellement aux Salons parisiens de 1812 à 1835.