Mettre un nom sur un visage : l'homme anonyme de Van Dyck identifié

Publié le 20.03.2018

L’homme présent sur la toile « Portrait of a Man » du peintre baroque flamand Antoine Van Dyck a été identifié après de nombreuses recherches approfondies. Les spécialistes du Jordaens and Van Dyck Panel Painting Project (JVDPPP), qui étudie les tableaux de Jacques Jordaens et Antoine van Dyck, ont découvert qu’il s’agit d’un portrait de l’ami et collègue de Van Dyck : le peintre baroque Pieter Soutman.

Ce portrait, dans un premier temps, avait été identifié comme étant celui des peintres flamands Paul de Vos et Jan Boeckhorst. Justin Davies, co-fondateur du JVDPPP, a cependant trouvé un indice dans l’inventaire de la collection de l’archiduc Léopold-Guillaume. Dans cet inventaire, on trouve un portrait de Van Dyck appelé « le peintre du Roi de Pologne ». Après quelques recherches, Davies a découvert que Soutman se faisait appeler comme cela à partir de 1624 lorsqu’il devint le peintre officiel du roi de Pologne Sigismond III Vasa.

Van Dyck et Soutman ont travaillé ensemble pour Paul  Rubens à Anvers avant qu’ils ne deviennent célèbres. Soutman, de son côté, a vendu son portrait à l’archiduc Léopold-Guillaume en 1651.

Cette découverte sera l’élément central d’une exposition au  Kunsthistorisches Museum de Vienne, du 23 mars au 22 juillet 2018.

Parallèlement à la publication du catalogue de l'exposition de Vienne, le JVDPPP a lancé son nouveau site web en libre accès www.jordaensvandyck.org. Il s'agit d'une recherche archivistique sur les moments clés de la vie des deux peintres.

JVDPPP est une collaboration entre les Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique et l’Université d’Amsterdam. Le projet de quatre ans est entièrement financé par le Fonds Baillet Latour et a commencé en 2016.