Dans la continuité de sa dernière création, Boundary Games présenté au Kunstenfestival, Léa Drouet propose d’expérimenter les processus de fabrication et de dissolution des groupes à travers d’infinis (ré)agencements de corps et de matière.

Cet atelier permettra de prolonger ce laboratoire pour expérimenter ensemble de nouvelles règles sociales comme autant d’alternatives aux seuls principes d’inclusion et d’exclusion, de solitude et d’isolement que peut nous renvoyer l’image des grandes villes.

 

Léa Drouet est une metteuse en scène française. Elle est diplômée de l’Institut National Supérieur des Arts de la Scène de Bruxelles (I.N.S.A.S.) en section mise en scène. Elle est installée et travaille à Bruxelles depuis 2010.

Son travail prend différentes formes et circule entre l’installation, le théâtre et la performance. Elle fonde VAISSEAU en 2014, une structure de production qui tente de s’adapter aux différentes propositions, aux différents formats expérimentés et ceux encore à venir.

Malgré la diversité des formes proposées, on perçoit son intérêt constant pour certaines questions. Comment peut-on faire basculer des problématiques des sciences humaines dans le régime du sensible, du sonore, du corporel et de la matière ? Qu’est-ce qu’un groupe? Comment partager des expériences esthétiques qui traduisent différentes organisations relationnelles ?


Elle a créé « Boundary Games », pièce pour 6 performers en mai 2018 au Théatre Les Tanneurs dans le cadre du Kunstenfestivaldesarts. Cette forme scénique propose au public une expérience spatiale et sonore de composition et de décomposition des ensembles en faisant varier les situations liées aux organisations ou aux dynamiques des groupes.

 

En collaboration avec les Midis de la poésie

        

Langue (FR)

Horaire

11:30 - 17:30

Lieu

Cabaret-Philo + expo - Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique
Rue de la Régence 3
1000 Bruxelles

Tarifs

60€/2 jours - 15 participants max.

 

réservation obligatoire

info@midisdelapoesie.be