Exposition WIM DELVOYE

Publié le 21.03.2019

Les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique ouvrent ce vendredi 22 mars 2019 une exposition unique consacrée à Wim Delvoye, figure majeure de la scène artistique belge et internationale. Avec plus de 70 œuvres - dont 15 créations inédites -, l’exposition est la plus importante jamais organisée en Belgique. Elle propose un impressionnant panorama de son travail et met l’accent sur son aspect pluridisciplinaire.

Au-delà de l’iconique Cloaca (machine imitant le système digestif), l’exposition présente une sélection de ses vingt dernières années de production artistique : travaux de ferronnerie néogothique, sculptures torsadées en bronze, vitraux, pneus ciselés, cochons tatoués ou tapissés, carrosseries et valises en aluminium repoussé, bas-reliefs en marbre… Ces œuvres – souvent monumentales – se découvrent à travers un double parcours aux ambiances très contrastées. Une première partie plonge le visiteur dans une obscurité d’où seules les œuvres émergent, tandis que la deuxième partie l’emmène vers les salles chatoyantes du Musée d’art ancien.

Le public pourra découvrir en exclusivité 15 nouvelles créations de Wim Delvoye : statues tout en torsions dialoguant avec les œuvres des collections du Musée qui les ont directement inspirées, et bas-reliefs en marbre nés de l’univers des jeux vidéo. Ces étonnants bas-reliefs témoignent du regard attentif de l’artiste aux mutations en cours dans nos sociétés hyper-connectées, où réel et virtuel tendent de plus en plus à se confondre.

Wim Delvoye est connu pour son humour, son goût de l’expérimentation technologique et sa production riche et variée. En observateur attentif de son époque, il scrute le futur pour y déceler les tendances à venir, tout en cultivant des liens très marqués avec le passé et ses traditions. Ses œuvres naissent souvent d’une rencontre entre artisanat et techniques de fabrication industrielle les plus sophistiquées. Des objets du quotidien ou des références issus de la culture populaire sont sublimés et provoquent une confrontation déroutante entre pur et impur, entre sacré et profane.

Wim Delvoye est né en 1965 à Wervik, en Belgique. Il vit et travaille à Gand et à Brighton. Sa réputation a depuis longtemps dépassé les frontières de son pays natal, et il a réalisé ces dernières années de nombreuses expositions dans des contrées aussi diverses que le Canada, l’Azerbaïdjan, la Russie, le Luxembourg ou encore l’Iran. L’importante expo des MRBAB, conçue en étroite collaboration avec l’artiste, est la première exposition de Wim Delvoye organisée en Belgique depuis près de 10 ans. La dernière peut-être, laisse-t-il parfois entendre…

Commissaire de l’exposition : Pierre-Yves DESAIVE, conservateur art contemporain aux Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique