RIK WOUTERS : ouverture d’une rétrospective très attendue

Publié le 08.03.2017

Du 10 mars au 2 juillet 2017, les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique (MRBAB), en partenariat avec le Musée Royal des Beaux-Arts Anvers (KMSKA), consacrent une rétrospective exceptionnelle à Rik Wouters.  Maître incontournable de l’Art moderne belge, il a dominé à la fois peinture, sculpture et dessin. Rik Wouters laisse une œuvre éclatante et colorée, loin des drames qui ont marqué son existence jusqu’à sa disparition prématurée en 1916, à l’âge de 33 ans.

L’exposition rassemble pour la première fois la plus importante collection d’œuvres de l’artiste. 200 peintures, sculptures et œuvres sur papier plongent le visiteur dans l’univers chatoyant et spontané de Wouters, entre fauvisme et avant-garde. Plus de 30 musées, institutions et collectionneurs privés belges et étrangers ont prêté leurs œuvres – dont certaines jamais montrées au public. Cette exposition majeure clôture les hommages liés au centenaire de sa mort.

 

L’art de Rik Wouters, c’est avant tout une abondance de couleurs et des sujets authentiques, simples, touchants : intérieurs, portraits, natures mortes et paysages. Par son langage visuel, la construction de ses sujets et la richesse lumineuse de sa palette, il a développé un style d’avant-garde, tout en ayant été associé à Ensor et Cézanne. Rik Wouters fut rapidement apprécié par ses contemporains ; son talent fulgurant, fauché dans sa jeunesse par la Grande Guerre puis la maladie, nous lègue un héritage artistique fascinant et magistral.

 

Après Ensor, Khnopff, Spilliaert, Magritte, Delvaux ou Alechinsky, les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique poursuivent ainsi leur exploration monographique des phares de l’art belge moderne et contemporain.